Rolling Stones : le blues dans la peau

Publié le
Rolling Stones : le blues dans la peau

D-Day ! Avec Blue & Lonesome, les Rolling Stones reviennent aujourd’hui avec un 23ème album studio, hommage au blues qui les a depuis toujours inspirés. Un retour aux sources qui swingue au son de l’harmonica de Mick Jagger et des riffs de Keith Richards, avec un plaisir de jouer toujours aussi brut et intact !

En plus de cinquante ans de carrière, Blue & Lonesome est le premier album des Rolling Stones dédié au blues. Un hommage naturel : on se souvient qu’ils ont été l’un des principaux acteurs du retour de cette musique sur le devant de la scène dans les années 60, et que le nom du groupe a été choisi en hommage à la chanson « Rollin‘ Stone » de Muddy Waters !

11 ans après leur dernier album studio, les papys légendaires du rock ont révisé leurs classiques et nous régalent. Enregistré en seulement trois jours à Londres, teinté d’un indéniable esprit live, Blue and Lonesome rassemble douze reprises de bluesmen – Little Walter, Otis Rush, Willie Dixon,…- datant de 1955 à 1967.

Les Stones s’en donnent à cœur joie et ne gâchent pas leur plaisir avec des invités de choix : Eric Clapton, proche du groupe depuis leurs débuts, apparaît en « guitar guest » sur les chansons Everybody Knows About My Good Thing et I Can’t Quit You Baby. On entend les Rolling Stones themselves l’applaudir, et c’est un plaisir de les imaginer en fans.

Enfin, hommage ultime au blues : les lèvres et la langue depuis toujours rouges, symbole du groupe, sont pour la première fois et pour l’occasion… bleues. Ce logo bleu a été projeté sur plusieurs monuments londoniens, dont Marble Arch et le Centre Point.

>> Blue & Lonesome, sortie le 2 décembre chez Mercury Music Group en France, et chez Polydor à l’international.