Les origines du groupe

Vivendi est né de la Compagnie Générale des Eaux (CGE), groupe fondé au milieu du XIXe siècle. Créée par décret impérial le 14 décembre 1853, la CGE fournissait à l’origine de l’eau à Lyon, Nantes, Paris, puis à Venise (1880), Constantinople (1882) et Porto (1883). Elle s’est ensuite diversifiée dans de nombreux métiers comme la gestion des déchets-la propreté, l’énergie, les transports, la construction, l’immobilier et la communication. En 1983, elle crée notamment, avec Havas, Canal+, lancé un an plus tard. Viendront ensuite SFR en 1987 et Cegetel en 1996.

Guy Dejouany, huitième Président à partir de 1976, a mené à bien ces développements et l’internationalisation de la CGE. En 1990, fort de 1 600 sociétés et de 173 000 salariés, le chiffre d’affaires franchit le cap des 100 milliards de francs. Il est réalisé à plus de 25 % à l’étranger.

En 1996, Jean-Marie Messier devient Président-Directeur général du groupe et développe plus particulièrement les activités de communication.

En 1998, le groupe, qui souhaite se défaire de son ancienne dénomination liée aux métiers de l’eau, change de nom et devient Vivendi. Il compte alors deux grands pôles d’activités : la communication et l’environnement.