Vivendi : Projet d’accord entre SFR et le groupe Louis Dreyfus

Publié le

Paris, le 20 décembre 2007

Projet d’accord entre SFR et le groupe Louis Dreyfus

Vivendi confirme le projet d’accord entre sa filiale SFR et le groupe Louis Dreyfus qui pourrait conduire à l’acquisition par SFR de la participation du groupe Louis Dreyfus dans Neuf Cegetel.

Cette opération représenterait une étape importante dans la stratégie de SFR :

  • capacité d’investissement dans la fibre optique
  • accélération de la stratégie de convergence fixe-mobile pour les entreprises et pour les particuliers
  • intégration d’un actif en croissance 

Jean-Bernard Lévy, Président du Directoire de Vivendi, a déclaré : “Cet investissement est une très belle opportunité de renforcement et de développement de Vivendi dans l’une de ses activités principales. Il permettrait de rapprocher deux groupes complémentaires et performants et serait créateur de valeur pour les actionnaires de Vivendi.”

Après l’achat par SFR de la participation du groupe Louis Dreyfus à 34,50 euros par action*,  l’opération serait suivie d’une Offre Publique d’Achat lancée sur le flottant de Neuf Cegetel à un prix de 36,50 euros par action.

SFR devrait financer cette opération par endettement, notamment via un prêt aux conditions de marché accordé par Vivendi. De façon à permettre le remboursement de ce prêt, SFR réduirait le paiement des dividendes versés au cours des trois prochains exercices.

Cette opération contribuerait à optimiser la structure financière de Vivendi. Afin de préserver sa flexibilité stratégique et financière, Vivendi envisage de lever des fonds propres, le moment venu, auprès de ses actionnaires pour un montant de l’ordre de 1 à 2 Milliards d’euros. Le montant et le calendrier précis de cette augmentation de capital éventuelle dépendront des conditions de marché.

Cette opération serait relative sur le résultat net ajusté par action de Vivendi dès 2009.

Coupon 2007 attaché

Avertissement Important
Le présent communiqué de presse contient des déclarations prospectives relatives à la situation financière, aux résultats des opérations, aux métiers, à la stratégie et aux
projets de Vivendi. Même si Vivendi estime que ces déclarations prospectives reposent sur des hypothèses raisonnables, elles ne constituent pas des garanties quant à la performance future de la société. Les résultats effectifs peuvent être très différents des déclarations prospectives en raison d’un certain nombre de risques et d’incertitudes, dont la plupart sont hors de notre contrôle, et notamment les risques décrits dans les documents déposés par Vivendi auprès de l’Autorité des Marchés Financiers, également disponibles en langue anglaise sur
notre site (). Les investisseurs et les détenteurs de valeurs mobilières peuvent obtenir gratuitement copie des documents déposés par Vivendi auprès de l’Autorité des Marchés Financiers ( www.amf-france.org
) ou directement auprès de Vivendi. Le présent communiqué de presse contient des informations
prospectives qui ne peuvent s’apprécier qu’au jour de sa diffusion.


Voir tous les communiqués de presse