Vivendi : Croissance organique du chiffre d’affaires et de l’EBITA au premier trimestre 2014. Un Groupe repositionné dans les médias et les contenus

Publié le

 

Paris, le 15 mai 2014

 

Note : ce communiqué de presse présente des résultats consolidés non audités établis selon les normes IFRS, arrêtés par le Directoire de Vivendi le 12 mai 2014 et examinés par le Comité d’audit le 14 mai 2014.

 

Vivendi : Croissance organique du chiffre d’affaires et de l’EBITA
au premier trimestre 2014 
Un Groupe repositionné dans les médias et les contenus

 

Chiffre d’affaires[1] : 2 722 millions d’euros, en croissance de 2,0 % à périmètre et taux de change constants (-3,7 % à périmètre et taux de change réels) par rapport au premier trimestre 2013.

Résultat opérationnel ajusté (EBITA)[1,2] : 268 millions d’euros, en croissance de 2,8 % à périmètre et taux de change constants (-11,2 % à périmètre et taux de change réels) par rapport au premier trimestre 2013. L’évolution positive de l’EBITA à périmètre et taux de change constants traduit la bonne performance d’Universal Music Group et de GVT. Le recul de Groupe Canal+ est imputable à un effet défavorable ponctuel de calendrier sur les retransmissions de matchs de football.

Résultat net ajusté[3] : 161 millions d’euros, en hausse de 20,1 % par rapport au premier trimestre 2013.

Dette financière nette : 11,2 milliards d’euros, contre 13,2 milliards d’euros au 31 mars 2013.
Elle s’établit à 7,1 milliards d’euros après la réalisation de la vente de la participation de 53 % dans Maroc Telecom le 14 mai. Le Groupe a conforté son rating BBB/Baa2, avec une perspective relevée à stable, après avoir retenu l’offre d’Altice-Numericable pour un rapprochement avec SFR.

Comme annoncé, le Conseil de surveillance de Vivendi a décidé de recentrer le Groupe sur ses activités de médias et contenus, tout en maximisant la valeur de ses actifs télécoms. Après avoir vendu la participation du Groupe dans Maroc Telecom, il a retenu l’offre d’Altice/Numericable pour un rapprochement avec SFR. Vivendi a par ailleurs cédé la majeure partie de sa participation dans Activision Blizzard. Parallèlement, il s’est renforcé dans les médias et les contenus en rachetant notamment les 20 % qu’il ne détenait pas encore dans Canal+ France.

Ces différentes opérations permettent de réduire l’endettement du Groupe et de prévoir un retour aux actionnaires de près de 5 milliards d’euros en 2014 et en 2015.

Le nouveau Groupe compte de solides leviers de croissance dans des pays à fort développement et occupe des positions fortes sur les marchés du numérique en pleine transformation. Ayant totalement restauré sa flexibilité financière, il dispose de tous les atouts pour assurer sa croissance.

 

 
 

[1] Le 5 avril 2014, le Conseil de surveillance de Vivendi a décidé de retenir l’offre d’Altice / Numericable pour la cession de SFR. En conséquence, à compter du premier trimestre 2014, en application de la norme IFRS 5, SFR est présenté dans les états financiers consolidés de Vivendi comme une activité en cours de cession.

Pour mémoire, le 11 octobre 2013, Vivendi a déconsolidé Activision Blizzard suite à la cession de 88 % de sa participation et, le 14 mai 2014, Vivendi a cédé sa participation de 53 % dans le groupe Maroc Telecom. En conséquence, à compter du deuxième trimestre 2013 et en application de la norme IFRS 5, le groupe Maroc Telecom et Activision Blizzard sont présentés dans les états financiers consolidés de Vivendi comme des activités cédées ou en cours de cession.

En pratique, les produits et charges de ces trois métiers ont été traités de la manière suivante :

–       leur contribution jusqu’à leur cession effective, le cas échéant, à chaque ligne du compte de résultat consolidé de Vivendi (avant intérêts minoritaires) est regroupée sur la ligne « Résultat net des activités cédées ou en cours de cession » ;

–       conformément à la norme IFRS 5, ces retraitements sont appliqués à l’ensemble des périodes présentées afin de rendre l’information homogène ;

–       leur quote-part de résultat net est exclue du résultat net ajusté de Vivendi.

Les retraitements des données telles que publiées dans le Document de référence 2013 sont présentés dans l’annexe 2 du rapport financier et la note 12 de l’annexe aux états financiers condensés du premier trimestre clos le 31 mars 2014.

[2] Pour plus d’informations sur le résultat opérationnel ajusté, voir annexe IV.

[3] Pour la réconciliation du résultat net, part du groupe au résultat net ajusté, voir annexe IV.


Voir tous les communiqués de presse