Vivendi : résultats des neuf premiers mois conformes aux prévisions

Publié le

Paris, le 14 novembre 2014

 

Note : ce communiqué présente des résultats consolidés non audités établis selon les normes IFRS, arrêtés par le Directoire de Vivendi le 7 novembre 2014. 

 

Vivendi : résultats des neuf premiers mois conformes aux prévisions

Vivendi a dégagé des résultats satisfaisants au cours des neuf premiers mois de 2014. Le résultat opérationnel ajusté s’est élevé à 765 millions d’euros, en hausse de 2,6 % à taux de change et périmètre constants, essentiellement grâce au résultat dégagé par Universal Music Group (UMG). Groupe Canal+ a vu ses résultats soutenus par ses activités à l’international ; en France, Canalplay, son offre de vidéo à la demande par abonnement, accélérait sa croissance.

Le résultat net a fortement augmenté principalement grâce aux remboursements d’emprunts réalisés depuis douze mois. En outre, l’application de la norme IFRS 5 a conduit à une très forte progression des résultats des activités cédées ou en cours de cession parce qu’elle ne tient pas compte des amortissements pour 2014.

Vivendi poursuit activement son travail de transformation en un groupe industriel intégré dans les contenus et dans les médias.

Vivendi réduit sa présence dans les télécoms. La réalisation de l’opération de rapprochement entre SFR et Altice/Numericable Group devrait intervenir le 27 novembre à la suite de l’autorisation accordée par l’Autorité de la Concurrence, le 27 octobre. Par ailleurs, la finalisation de l’acquisition de GVT par Telefonica à la suite de l’accord conclu le 18 septembre devrait avoir lieu au cours du deuxième trimestre 2015.

Vivendi conforte par ailleurs sa présence dans les médias et les contenus, à l’exemple du lancement fin octobre par Groupe Canal+ d’une nouvelle chaîne 100 % africaine dans une vingtaine de pays du continent.


 

[1] Compte tenu de l’application de la norme IFRS 5, GVT (à compter du troisième trimestre 2014), SFR (à compter du 1er trimestre 2014) ainsi que le groupe Maroc Telecom et Activision Blizzard (à compter du 2ème trimestre 2013) sont présentés comme des activités cédées ou en cours de cession. En outre, Vivendi a déconsolidé le groupe Maroc Telecom et Activision Blizzard respectivement à compter du 14 mai 2014 et du 11 octobre 2013, dates de leur cession effective par Vivendi. De ce fait, ni GVT ni SFR, ni le groupe Maroc Telecom, ni Activision Blizzard ne sont inclus dans le chiffre d’affaires, le résultat opérationnel (EBIT), le résultat opérationnel ajusté, le CFFO et le résultat net ajusté. Leurs contributions respectives au résultat net, part du groupe, de Vivendi, de même que les plus-values réalisées, sont classées dans le « résultat net des activités cédées ou en cours de cession », exclu du résultat net ajusté.

[2] Le périmètre constant permet de retraiter les mouvements de périmètre suivants :

–        chez Groupe Canal+ : il exclut les impacts en 2014 des acquisitions de Red Production Company (5 décembre 2013) et de Mediaserv (13 février 2014) ;

–        chez UMG : il exclut les impacts en 2013 de l’exploitation du catalogue Parlophone Label Group.

[3] Pour plus d’informations sur le résultat opérationnel ajusté, voir annexe II.

[4] Pour la réconciliation du résultat net, part du groupe, au résultat net ajusté, voir annexe V.

 

 

 

 

 


Voir tous les communiqués de presse