Vivendi : résultats du premier semestre 2013

Publié le

Paris, le 29 août 2013

Note : ce communiqué présente des résultats consolidés non audités établis selon les normes IFRS, arrêtés par le Directoire de Vivendi le 28 août 2013.

Vivendi : résultats du premier semestre 2013

 

A compter du deuxième trimestre 2013 et en application de la norme IFRS 5 (1), Activision Blizzard et le groupe Maroc Telecom sont traités comme des activités en cours de cession (2) et sont notamment exclus du compte de résultat ajusté. Ce retraitement s’applique également aux résultats 2012 à des fins de comparaison.

  • Chiffre d’affaires (1) : 10,842 milliards d’euros pour les quatre sociétés du périmètre, en baisse de 1,5 % par rapport au premier semestre 2012 (-0,2 % à taux de change constant).
  • Résultat opérationnel ajusté (EBITA) (1,3) : 1,391 milliard d’euros, en baisse de 27,0 % (-25,7 % à taux de change constant) comme anticipé. Cette évolution s’explique principalement par le recul du résultat de SFR qui reste confronté à un marché fortement concurrentiel.
  • Résultat net ajusté (1,4) : 845 millions d’euros, en baisse de 25,0 %, en raison principalement du repli du résultat opérationnel ajusté.
  • Confirmation des perspectives annuelles d’Universal Music Group et léger ajustement de celles de Groupe Canal+, SFR et GVT.
  • Dette financière nette : 6,5 milliards d’euros retraitée des produits attendus (5) des cessions en cours, contre 13,4 milliards d’euros au 31 décembre 2012.

 

« Les filiales de Vivendi sont confrontées à un environnement économique difficile et à des marchés fortement concurrentiels. Dans ce contexte, les activités médias du Groupe résistent correctement, enregistrant les premiers effets positifs des acquisitions et des relais de croissance mis en place. Les priorités du Groupe restent la finalisation des transactions annoncées, la génération de cash flow, la poursuite de l’adaptation de SFR aux nouvelles conditions de marché et l’obtention de synergies liées aux acquisitions.

Vivendi vient en effet de franchir plusieurs étapes majeures de sa revue stratégique conduite par le Conseil de surveillance. Le Groupe va céder l’essentiel de sa participation dans Activision Blizzard et est entré en négociations exclusives pour la vente du groupe Maroc Telecom. Le produit de ces cessions donnera une plus grande flexibilité financière à Vivendi. SFR et Bouygues Telecom travaillent sur un projet de mutualisation d’une partie de leur réseau mobile. En outre, Universal Music Group a finalisé la cession des actifs d’EMI Recorded Music imposée par le régulateur et l’intégration de la prestigieuse société. Groupe Canal+ a relancé avec succès les chaînes D8 et D17.

Vivendi concrétise à son rythme la recomposition annoncée vers de nouvelles étapes de croissance. Notre priorité reste la création de valeur pour les actionnaires.»

Jean-François Dubos, Président du Directoire

 

(1) Projet de cession d’Activision Blizzard et du groupe Maroc Telecom. A compter du deuxième trimestre 2013 et en application de la norme IFRS 5, Activision Blizzard et le groupe Maroc Telecom sont présentés dans le compte de résultat consolidé de Vivendi comme des activités en cours de cession. En pratique, les produits et charges de ces deux métiers ont été traités de la manière suivante :

-Leur contribution à chaque ligne du compte de résultat consolidé de Vivendi (avant intérêts minoritaires) est regroupée sur la ligne « Résultat net des activités cédées ou en cours de cession ». -Conformément à la norme IFRS 5, ces retraitements sont appliqués à l’ensemble des périodes présentées afin de rendre l’information homogène.

-Leur quote-part de résultat net est exclue du résultat net ajusté de Vivendi.

(2) Le projet de cession de la majeure partie de la participation de Vivendi dans Activision Blizzard devrait être finalisé d’ici à fin septembre et celui de la totalité de la participation dans le groupe Maroc Telecom d’ici à fin décembre.

(3) Pour plus d’informations sur le résultat opérationnel ajusté, voir annexe IV.

(4) Pour la réconciliation du résultat net part du groupe au résultat net ajusté, voir annexe IV.

(5) Selon les modalités connues à ce jour et sans inclure le produit de la cession éventuelle des 83 millions de titres Activision Blizzard conservés à ce jour.

>>> Cliquez ici pour télécharger et lire l’ensemble du communiqué de presse

 


Voir tous les communiqués de presse