Vivendi : Des résultats 2014 conformes aux attentes Offre de Numericable-SFR et d’Altice acceptée

Publié le

Paris, le 27 février 2015

 

Note : ce communiqué présente des résultats consolidés audités établis selon les normes IFRS, arrêtés par le Directoire de Vivendi du 11 février 2015 et examinés par le Comité d’audit du 20 février 2015 ainsi que par le Conseil de surveillance de Vivendi le 27 février 2015. Ces comptes seront soumis à l’assemblée générale du 17 avril 2015.

 

Vivendi : Des résultats 2014 conformes aux attentes

Offre de Numericable-SFR et d’Altice acceptée

Le Conseil de surveillance de Vivendi, réuni ce jour sous la présidence de Vincent Bolloré, a examiné les comptes consolidés du Groupe pour l’exercice 2014, arrêtés par le Directoire lors de sa séance du 11 février dernier.

 >>> Télécharger et lire la version complète du communiqué (pdf)

 


[1] En application de la norme IFRS 5, GVT (à compter du troisième trimestre 2014), SFR (à compter du 1er trimestre 2014) ainsi que le groupe Maroc Telecom et Activision Blizzard (à compter du 2ème trimestre 2013) sont présentés comme des activités cédées ou en cours de cession. Vivendi a déconsolidé SFR, le groupe Maroc Telecom et Activision Blizzard respectivement à compter du 27 novembre 2014, 14 mai 2014 et du 11 octobre 2013, dates de leur cession effective par Vivendi. De ce fait, ni GVT ni SFR, ni le groupe Maroc Telecom, ni Activision Blizzard ne sont inclus dans le chiffre d’affaires, le ROC, le résultat opérationnel (EBIT), le résultat opérationnel ajusté, et le résultat net ajusté. Leurs contributions respectives au résultat net, part du groupe, de Vivendi, de même que les plus-values réalisées, sont classées dans le « résultat net des activités cédées ou en cours de cession », exclu du résultat net ajusté.

[2] Le périmètre constant permet de retraiter les mouvements de périmètre suivants :

–           chez Groupe Canal+ : il exclut les impacts en 2014 des acquisitions de Red Production Company (22 novembre 2013), de Mediaserv (13 février 2014) et de Thema (28 octobre 2014) ;

–           chez UMG : il exclut les impacts en 2013 de l’exploitation du catalogue Parlophone Label Group.

[3] Pour la réconciliation de l’EBIT à l’EBITA et au ROC, ainsi que du résultat net, part du groupe, au résultat net ajusté, voir annexe IV.

 


Voir tous les communiqués de presse