« Made in Bamako » : Vivendi célèbre les droits de l’homme

Publié le
« Made in Bamako » : Vivendi célèbre les droits de l’homme

A l’occasion de la Journée mondiale des droits de l’homme, Vivendi est heureux d’annoncer la production d’un album « Made in Bamako » qui sortira en janvier 2013. En effet, Vivendi reconnaît la culture comme partie intégrante des droits humains universels, conformément à l’article 27 de la Déclaration universelle des droits de l’homme signée le 10 décembre 1948. Selon cet article : « Toute personne a le droit de prendre part librement à la vie culturelle de la communauté […] », un objectif atteint par les jeunes artistes et techniciens maliens qui ont enregistré cet album inédit.

En effet, afin de renforcer les capacités locales de production par la valorisation des talents locaux en Afrique, Vivendi soutient, depuis 2006, un programme de formation pour encourager la filière professionnelle d’ingénieur du son. Ce programme se déroule à Bamako dans le studio du grand auteur-compositeur Salif Keita, un artiste Universal Music France, que Vivendi accompagne dans sa volonté de faire du Moffou une plaque tournante culturelle du Mali. L’album « Made in Bamako », coordonné par No Format!, est réalisé à l’occasion de la 8ème session de cette formation. Il illustre la capacité des apprentis à enregistrer et à mixer les productions d’artistes, des plus prometteurs jusqu’aux plus confirmés. 

Ce programme s’inscrit pleinement dans la politique de développement durable de Vivendi, qui a défini dès 2003 la promotion de la diversité culturelle comme un enjeu prioritaire de sa responsabilité sociétale. Vivendi remercie très chaleureusement Salif Keita et Ballaké Sissoko pour leur précieuse contribution à cet album.