Vivendi place un emprunt obligataire de 2,1 milliards d’euros

Publié le

Paris, le 4 juin 2019

 

(A NE PAS PUBLIER, DIFFUSER OU DISTRIBUER, DIRECTEMENT OU INDIRECTEMENT, AUX ETATS-UNIS, AU CANADA, AU JAPON, EN AUSTRALIE, OU DANS TOUT AUTRE PAYS OU LA DISTRIBUTION OU DIFFUSION DE CETTE INFORMATION EST ILLEGALE)

 

Vivendi place un emprunt obligataire de 2,1 milliards d’euros

 

Vivendi a procédé aujourd’hui avec succès au placement d’un emprunt obligataire de 2,1 milliards d’euros, constitué de trois tranches d’une durée respective de 3, 6 et 9,5 ans.

La première tranche d’un montant de 700 millions d’euros est assortie d’un coupon de 0,00 % et est émise à un prix de 99,67 % du nominal, offrant un rendement de 0,11 %.

La deuxième tranche d’un montant de 700 millions d’euros est assortie d’un coupon de 0,625 % et est émise à un prix de 99,912 % du nominal, offrant un rendement de 0,64 %.

La troisième tranche d’un montant de 700 millions d’euros est assortie d’un coupon de 1,125 % et est émise à un prix de 98,924 % du nominal, offrant un rendement de 1,246 %.

Cette opération, sursouscrite plus de 2,5 fois, a pour objectif de financer le projet d’acquisition de M7 et de profiter des bonnes conditions de marché alors qu’une des émissions obligataires du Groupe (700 millions d’euros) arrive à échéance en décembre 2019.

Le placement a été réalisé auprès d’investisseurs institutionnels.

 

 

A propos de Vivendi

Vivendi travaille depuis 2014 à la construction d’un groupe européen d’envergure mondiale dans les contenus, les médias et la communication. Dans la création de contenus, le Groupe détient des actifs puissants et complémentaires dans la musique (Universal Music Group), les séries et films (Groupe Canal+), l’édition (Editis) et les jeux vidéo mobiles (Gameloft), qui sont les contenus de divertissement les plus consommés dans le monde. Dans la distribution, Vivendi a acquis et repositionné Dailymotion pour doter ses contenus d’une nouvelle vitrine numérique. Le Groupe s’est également rapproché de plusieurs opérateurs télécoms et plateformes afin d’élargir au maximum ses réseaux de distribution. Dans la communication, Havas dispose d’une expertise créative unique dans la valorisation des contenus gratuits et dans les formats courts, de plus en plus utilisés sur mobile. Par ailleurs, dans le spectacle vivant, la valorisation de franchises et la billetterie, Vivendi explore de nouvelles activités complémentaires de ses métiers, fédérées sous Vivendi Village. Les différentes entités de Vivendi travaillent pleinement ensemble, évoluant au sein d’un groupe industriel intégré et créant ainsi plus de valeur.  www.vivendi.com

 

Avertissement important

Espace Economique Européen

Le présent communiqué constitue une communication à caractère promotionnel et ne constitue pas un prospectus au sens de la Directive 2003/71/CE du parlement européen et du conseil du 4 novembre 2003, telle que modifiée et telle que transposée dans chacun des Etats membres de l’Espace Economique Européen (la «Directive Prospectus»).

S’agissant des Etats membres de l’Espace Economique Européen (les « États membres ») ayant transposé la Directive Prospectus, aucune action n’a été entreprise et ne sera entreprise à l’effet de permettre une offre au public des titres rendant nécessaire la publication d’un prospectus dans l’un ou l’autre des Etats membres. En conséquence, les Obligations peuvent être offertes dans les Etats membres uniquement : (a) à des personnes morales qui sont des investisseurs qualifiés tels que définis dans la Directive Prospectus ; (b) à moins de 150 personnes physiques ou morales (autres que des investisseurs qualifiés tels que définis dans la Directive Prospectus) par Etat Membre ; ou (c) dans les autres cas ne nécessitant pas la publication d’un prospectus au titre de l’article 3(2) de la Directive Prospectus.

Pour les besoins du présent paragraphe, la notion d’« offre au public d’Obligations » dans chacun des États membres se définit comme toute communication adressée à des personnes, sous quelque forme et par quelque moyen que ce soit, et présentant une information suffisante sur les conditions de l’offre et sur les Obligations objet de l’offre, pour permettre à un investisseur de décider d’acheter ou de souscrire ces Obligations, telle que cette notion a été, le cas échéant, modifiée dans l’État membre considéré dans le cadre de la transposition de la Directive Prospectus.

Cette restriction de placement s’ajoute aux autres restrictions de placement applicables dans les Etats membres.

 

Avertissement important

Le présent communiqué de presse contient des déclarations prospectives relatives à la situation financière, aux résultats des opérations, aux métiers, à la stratégie et aux projets de Vivendi. Même si Vivendi estime que ces déclarations prospectives reposent sur des hypothèses raisonnables, elles ne constituent pas des garanties quant à la performance future de la société. Les résultats effectifs peuvent être très différents des déclarations prospectives en raison d’un certain nombre de risques et d’incertitudes, dont la plupart sont hors de notre contrôle, et notamment les risques décrits dans les documents déposés par Vivendi auprès de l’Autorité des Marchés Financiers, également disponibles en langue anglaise sur notre site (www.vivendi.com). Les investisseurs et les détenteurs de valeurs mobilières peuvent obtenir gratuitement copie des documents déposés par Vivendi auprès de l’Autorité des Marchés Financiers (www.amf-france.org) ou directement auprès de Vivendi. Le présent communiqué de presse contient des informations prospectives qui ne peuvent s’apprécier qu’au jour de sa diffusion.

ADR non sponsorisés. Vivendi ne sponsorise pas de programme d’American Depositary Receipt (ADR) concernant ses actions. Tout programme d’ADR existant actuellement est « non sponsorisé » et n’a aucun lien, de quelque nature que ce soit, avec Vivendi. Vivendi décline toute responsabilité concernant un tel programme.

Les obligations seront cotées à Euronext Paris.

 

 


Voir tous les communiqués de presse