Un dialogue avec tous les partenaires du groupe

Vivendi entretient un dialogue régulier et constructif avec l’ensemble de ses partenaires.

En 2014, la Direction de la RSE a mené une consultation auprès de 40 parties prenantes externes afin de mieux connaître leur perception de la politique RSE de Vivendi. Cette consultation s’est déroulée en deux étapes : une réunion au siège de Vivendi suivie de l’envoi d’un questionnaire à l’ensemble des parties prenantes ciblées. Le questionnaire a été renseigné par 65 % des destinataires.

Cinq catégories de parties prenantes ont été consultées : représentants des actionnaires/investisseurs, des pouvoirs publics, du milieu institutionnel, du milieu académique et des associations/ONG/experts. Les trois enjeux stratégiques « historiques » définis dès 2003 (promotion de la diversité culturelle ; protection et accompagnement de la jeunesse ; partage des connaissances) ont été reconnus comme « très pertinents » pour leur cohérence par rapport aux activités du groupe. La nécessité de mieux communiquer sur ces enjeux « cœur de métier » à l’égard du grand public a été fortement soulignée. Suite à cette consultation et pour respecter la demande faite de mieux distinguer parmi les huit enjeux RSE prioritaires, ceux relevant directement du positionnement du groupe dans les médias et de sa stratégie, il a été décidé de rajouter aux trois enjeux RSE historiques celui relatif à la valorisation et à la protection des données personnelles.

 

En plus de cette consultation, Vivendi a nourri tout au long de l’année 2014 des réflexions avec ses partenaires et autres acteurs publics et privés. Vivendi a notamment participé au comité ministériel « L’égalité femme-homme dans la culture » mis en place par la ministre de la Culture, et a présenté ses travaux sur la place des femmes dans la création artistique. Vivendi a également contribué aux débats de l’International Integrated Reporting Council, de la Chaire Unesco « Savoir devenir à l’ère du développement numérique durable », de la Commission finance durable de Paris Europlace ou encore du Parlement Européen des Jeunes.

Soucieux de concourir au débat public et de partager sa réflexion sur ses enjeux RSE, Vivendi a participé à la concertation numérique, lancée par le Premier ministre Manuel Valls et la Secrétaire d’État chargée du numérique Axelle Lemaire, en 2014, et a pris part à la consultation publique dédiée au thème : « La loyauté dans l’environnement numérique ».

Vivendi a répondu à l’invitation de plusieurs organisations telles que le Conseil de l’Europe, le Réseau européen de la culture ENCATC, l’Institut RSE, l’Unicef, l’Université de Poitiers, le Medef, pour présenter sa politique de RSE et ses évolutions en matière de reporting extra-financier.

En tant que membre fondateur et contributeur actif du Forum RSE Médias qui rassemble les entreprises françaises de médias engagées dans la RSE, Vivendi a participé à la conférence de lancement du guide pratique « La RSE dans le secteur des médias », qui a eu lieu à la Bibliothèque nationale de France. Vivendi a pris part à l’élaboration de ce guide qui a pour objectif de présenter les enjeux de responsabilité spécifiques aux médias, de partager les initiatives du secteur, ou encore de développer des outils de reporting sectoriels. Il permet ainsi de renforcer le dialogue entre spécialistes de la RSE et les différents acteurs et observateurs du secteur.

Ce dialogue avec les parties prenantes est précieux car il offre l’opportunité d’anticiper des évolutions sociétales ; il contribue ainsi à la performance globale du groupe.

 

Parce que la réflexion et le dialogue publics alimentent en idées et propositions nouvelles un groupe à l’écoute des préoccupations de ses interlocuteurs, la Direction de la RSE a entretenu un riche débat tout au long de l’année grâce à Culture(s) with Vivendi et à Vivoice, la webradio RSE de Vivendi.

Le site Culture(s) with Vivendi, par la force des témoignages des personnalités internationales et la richesse des contributions, illustre le rôle joué par les industries culturelles et le secteur des médias pour promouvoir le développement durable (rubrique De Facto) et le vivre ensemble (rubrique Dialogue interculturel). Il permet également de témoigner du rayonnement des artistes signés par le groupe (rubrique Inspirations d’artistes) et de découvrir les métiers des professionnels du secteur (rubrique Métiers de la création).  Parce que la parole des jeunes occupe une place importante dans la démarche RSE de Vivendi, une section « Forum Jeunes » a été créée pour que ces derniers expriment leur vision et leurs attentes.

Par ailleurs, les parties prenantes s’expriment régulièrement au micro de Vivoice  à travers des émissions courtes intitulées « La RSE donne le ton » auxquelles ont participé notamment Novethic, l’AMF, la CNIL mais aussi l’association Enjeux e-medias, le Conseil de l’Europe, la Fédération des femmes administrateurs, Sycomore AM. Vivoice organise également des émissions spéciales qui ont traité, entre autres, des thèmes suivants : « Internet créatif : levier d’expression et d’employabilité pour les jeunes », « Afrique, culture et développement durable », « RSE et gouvernance des entreprises », « Les droits de l’homme à l’ère numérique ». 

 

Pour aller plus loin :

Partage de la valeur produite par Vivendi avec ses principales parties prenantes (Document de référence 2014, p.55) 

Date de mise à jour: