Michèle Reiser

Michèle Reiser

Michèle Reiser
Membre du Conseil de surveillance

Membre du Conseil de surveillance

Nationalité française

Adresse professionnelle

MRC
6 place Saint-Germain-des-Prés
75006 Paris

Expertise et expérience

Michèle Reiser est philosophe de formation. En 1975, elle crée sur FR3 une émission littéraire hebdomadaire pour les jeunes qu’elle animera pendant huit ans. Elle est aussi rédactrice d’une chronique littéraire dans Le Monde de l’Éducation, et plus tard collabore régulièrement à « Ex Libris ».

Réalisatrice, productrice et auteure de films de télévision, elle a signé, entre 1983 et 2005, des documentaires, des portraits et des grands reportages, centrés autour de grands pôles d’intérêt :

  •  les faits de société (« Les Trois Mousquetaires à Shanghai », « La Vie en rollers ») ;
  •  la politique (elle crée la collection « Un Maire, une Ville » avec notamment Alain Juppé à Bordeaux et Jean-Claude Gaudin à Marseille) ;
  •  la question psychiatrique (« Le Cinéma de notre anxiété », « Un homme sous haute surveillance »,
    « Epilepsies ») ;
  •  les traditions amoureuses (« Les Amoureux de Shanghai », « L’Amour au Brésil », « Les Amoureux du Printemps de Prague ») ;
  •  le développement de l’enfant et de l’adolescent (« Premiers émois », « Vis ta vie, ou les parents ça sert à rien »,  « La vérité sort de la bouche des enfants ») ;
  • des portraits (« Reiser », « Juppé », « François Truffaut, correspondance à une voix »)

Elle réalise également des émissions musicales et théâtrales, et des opéras (« Le Barbier de Séville » avec Ruggero Raimondi).

Elle a fondé et dirigé les Films du Pharaon (1988-2005).

En janvier 2005, elle est nommée par le Président de la République membre du Conseil supérieur de l’audiovisuel où, au cours de son mandat de six ans, elle préside les groupes de travail Production audiovisuelle, Chaînes privées gratuites, Publicité, et les missions Cinéma et Musique.

De 2008 à 2012, elle crée et préside la Commission sur l’image des femmes dans les médias, qui publie à la fin de l’année un rapport mettant en lumière que, si les femmes sont présentes à l’image, elles restent cantonnées à un certain rôle, la légitimité du savoir demeure masculine. De ce constat naîtra la mise en exergue de la notion d’« experte » qui sera l’objet du deuxième rapport présenté en décembre 2011 au cours d’un colloque à l’Assemblée nationale, « Les expertes, bilan d’une année d’autorégulation ». La Commission a été pérennisée par le Premier ministre en 2011.

En 2010, elle copréside la Commission sur l’accès des associations aux médias audiovisuels, rapport remis au Premier ministre en janvier 2011.

Elle est membre de l’Observatoire de la parité entre les femmes et les hommes, de 2010 à 2012.

En 2013, Michèle Reiser crée une société de conseil, MRC.

Depuis 2014, elle préside le jury du Prix Gulli du roman.

Elle crée en juin 2015 le festival de musique classique Paris-Mezzo, qui deviendra en 2017 le Festival de Paris.

Elle a publié deux romans chez Albin Michel : Dans le creux de ta main en 2008, et Jusqu’au bout du festin en 2010, Prix de la révélation littéraire 2010 Aufeminin.com.

Elle est Chevalier dans l’Ordre de la Légion d’honneur (2010) et dans l’Ordre national du Mérite (2004).

 

Mandats en cours (en France)

Radio France, Membre du Conseil d’administration
Radio France, Membre du Conseil stratégique

Autres mandats et fonctions

MRC, Gérante