Notre histoire

Vivendi est un groupe centré sur les médias, la création de contenus et la communication.

Vincent Bolloré est Président du Conseil de Surveillance de Vivendi depuis le 24 juin 2014, date à laquelle Vivendi se positionne comme un groupe industriel intégré, avec une volonté claire, celle de devenir un champion européen des médias et des contenus, détenant des positions fortes en France et en Europe du Sud, et portant des ambitions internationales.

En juin 2012, Vivendi avait ouvert une phase de réflexion sur son périmètre et engagé une revue stratégique de tous ses actifs, conclues par un recentrage du Groupe sur ses activités de contenus et de médias.

 

Ainsi :

  • En janvier 2012, Studiocanal prend une participation majoritaire dans le capital de Tandem Communications, un des leaders en Europe dans la production et la vente de séries télévisées.
  • En décembre 2013, Studiocanal prend une participation majoritaire au sein du producteur britannique de séries télévisées RED Production Company.

 

Parallèlement, le Groupe a cédé un certain nombre d’actifs, en particulier dans les télécoms :

 

Depuis juin 2014, Vivendi poursuit sa politique de présence accrue dans les médias, les contenus et la communication.

  • En 2016 toujours, le Groupe, par l’intermédiaire de Studiocanal, prend des participations dans plusieurs sociétés de production de fiction en Espagne et au Royaume-Uni : 33 % dans Bambú Producciones, 20 % dans Urban Myth Films et 20 % dans SunnyMarchTV.
  • À la suite de son offre publique d’achat lancée le 18 février 2016, Vivendi détient 100 % du capital de Gameloft depuis le 26 juillet 2016. Le Groupe est également le premier actionnaire d’Ubisoft avec plus de 24 % du capital depuis le 4 novembre 2016.
  • Le 17 octobre 2016, Vivendi lance Studio+, première offre mondiale de séries premium courtes pour mobiles, en Amérique latine, en partenariat avec le groupe Telefonica. Studio+ est à la fois producteur et acheteur de fictions d’un nouveau genre.

 

Avec la création officielle de Vivendi Village fin 2014, Vivendi met en place une structure fédérant plusieurs petites sociétés agiles et flexibles de services numériques (parmi lesquelles MyBestPro et Vivendi Ticketing) et des entreprises dédiées au spectacle vivant ainsi qu’à la détection et l’accompagnement des talents (L’Olympia, Olympia Production, CanalOlympia,…).

 

Afin d’assurer la distribution la plus large possible de ses contenus, Vivendi multiplie en parallèle les partenariats avec des opérateurs télécoms et des plateformes numériques de streaming. Il acquiert, ou prend des participations dans, certaines sociétés.

  • À la faveur de la cession de GVT, Vivendi reçoit de Telefonica un peu plus de 8 % du capital de Telecom Italia et acquiert des actions supplémentaires sur le marché, devenant ainsi le premier actionnaire de référence de l’opérateur italien, le 24 juin 2015.
  • Vivendi finalise le 30 juin 2015 l’acquisition de 80 % de Dailymotion, l’une des plus grandes plateformes d’agrégation et de diffusion de contenus vidéo au monde. Il en acquiert 10 % supplémentaires le 30 juillet de la même année.
  • Fin juillet 2015, tout en achevant de se désengager de Telefonica Brasil, Vivendi prend une participation de 0,95 % dans Telefonica.
  • Vivendi entre au capital de Groupe Fnac dans le cadre d’un partenariat stratégique annoncé le 11 avril 2016. Celui-ci est fondé sur un projet de coopération dans les domaines culturels.

 

Dans le cadre du plan de transformation de Canal+ en France, Groupe Canal+ repense le positionnement de ses chaînes et, le 15 novembre 2016, lance ses nouvelles offres. Il revoit également son modèle de distribution en nouant des partenariats stratégiques avec Free et Orange, annoncés par les opérateurs respectivement les 27 septembre et 5 octobre 2016.

 

Date de mise à jour :