Réunion du Comité des actionnaires du 7 mars 2014

La réunion a débuté par l’intervention de Jean-François Dubos, Président du Directoire de Vivendi. Il a expliqué aux membres du Comité les raisons de la revue stratégique du Groupe, entamée à l’été 2012. Vivendi, qui entend désormais se recentrer sur ses activités de médias et contenus, a décidé de céder 88 % d’Activision Blizzard (opération finalisée le 11 octobre 2013) et 53 % de Maroc Télécom (finalisation prévue prochainement).

Concernant le projet de séparation de SFR, le Président du Directoire a jugé très pertinentes chacune des deux offres reçues par le Groupe, en précisant que le Conseil de surveillance de Vivendi se prononcerait prochainement sur les trois options possibles quant à l’avenir de l’opérateur (cession à l’une ou l’autre des parties ou introduction en bourse).

Jean-François Dubos a expliqué comment il voyait le futur « Vivendi Media », groupe leader, dynamique et pourvu de flexibilité financière.

Répondant aux interrogations sur le cours de l’action, le Président du Directoire a souligné l’effet positif de la revue stratégique sur le cours, passé de moins de 13 euros en avril 2012 à près de 20 euros actuellement, l’action offrant un rendement de 67 % sur la période (dividende réinvestis). A ce propos, il a rappelé que  la décision du Conseil de surveillance sur le dividende n’avait pas encore été prise.

 

Présentation des résultats 2013. La réunion s’est poursuivie par un point fait Solange Maulini, Responsable actionnaires individuels et presse de Vivendi, sur les résultats annuels 2013 du Groupe et les opérations engagées au cours des derniers mois (acquisitions d’EMI Recorded Music et des chaînes de télévision gratuites D8 et D17, opération stratégique en Pologne ainsi que cessions d’Activision Blizzard et de Maroc Telecom). Les comptes ont été impactés par ces différentes transactions.

 

Présentation de la Direction des affaires institutionnelles et européennes. Sylvie Forbin, Directrice des affaires institutionnelles et européennes de Vivendi, a présenté les actions de sa Direction. Elle a notamment précisé quels fonctions et organismes figuraient dans son champs d’intervention et a expliqué comment elle s’organisait avec ses homologues des différentes filiales du Groupe. 

 

Sylvie Forbin a souligné l’importance de la régulation française et européenne pour toutes les activités de Vivendi (télécoms, télévision, cinéma et musique) et en a démontré l’impact sur les résultats du Groupe (implications économiques d’une baisse de la T.V.A sur les offres « Triple Play », de l’arrivée d’un troisième opérateur de téléphonie mobile ou encore du développement de l’OTT-Over The top, importance des droits d’auteur et des données personnelles, …).

 

Présentation de l’élaboration du  document de référence. Christine Pigeyre, Directrice des relations extérieures de Vivendi, a expliqué quels pouvaient être les choix qui s’offraient à elle pour l’élaboration du document de référence et des autres documents édités par le Groupe, et a détaillé leur processus de réalisation tant en interne et qu’en externe. Les membres du Comité ont posé de nombreuses questions, et ont indiqué leurs préférences et leurs souhaits.

 

Déjeuner avec Hervé Philippe, Directeur financier du Groupe. A l’occasion de leur première rencontre avec Hervé Philippe, les membres du Comité se sont plus particulièrement penchés sur le parcours professionnel d’Hervé Philippe. Ils lui ont également posé des questions sur la stratégie de Vivendi, la séparation de SFR, les résultats 2013, les perspectives, le retour à l’actionnaire, ….